Jacques BOSSER

 

Jacques Bosser a noué une relation particulière avec la couleur, les signes, cherchant dans chaque motif leur portée symbolique, décryptant le langage des tissus comme d’autres s’intéressent aux masques. Ce plasticien, peintre et photographe, joue autant sur la nudité que la parure. A travers les poses figées très travaillées de ses modèles, ses grands portraits sur cibachrome sont des compositions plastiques d’une irréprochable rigueur esthétique. De BTK Projects à Wax ou encore Héol, l’artiste explore l’univers chatoyant et codé des étoffes traditionnelles : kimonos du théâtre Kabuki endossés par Sue Tilley la muse de Lucian Freud, boubous drapés en wax de sa série Wax Spirit, coiffes de bigoudènes de Héol… Il hérite et détourne à sa manière cet art de la représentation du vêtement qui, depuis les plissés des tuniques grecques jusqu’aux délicates dentelles d’un Titien, obsède l’art occidental. Mais, il ne se contente pas de saisir, ni même de le mettre en scène de façon extérieure, comme des costumes, ses atours de la séduction ou du pouvoir. Il lui arrive aussi de s’immiscer dans le motif et à l’égal d’un tisserand sur son métier, Jacques Bosser invente alors sa propre écriture picturale, une sorte d’héraldique personnelle.

Jacques Bosser

aux éditions area

Bibliophilie

© 2019 Area   39 rue Volta, 75003, Paris

mercredi au samedi 14-19h

Accès libre

 

  • Facebook Clean
  • Blanc Icône Instagram

Contact

Galerie: 01 42 22 29 02

Bureau: 01 45 23 31 52