161695_34c486fd7a5b4911a3ac1cd5753b1000~mv2.jpg

Michèle Katz

Jean-Luc Chalumeau

Chemins

« Michèle Katz n’oublie jamais qu’elle est peintre. Elle n’oublie jamais non plus qu’elle appartient à une génération contemporaine de « la plus inimaginable disparition historique ». (La Shoah). »

 

« Tout l’art de Michèle me semble là : forger une œuvre qui assume la fonction originelle de la vérité, qui de précéder le réel pour l’éclairer, jamais pour le répéter. »

Obtenir le livre