Guillaume Couffignal

Théâtres et autres points de fuite

Un livre de Alin Avila

Textes de Jean-jacques Mandel, Maite Soto-Sanfiel et Randall Morris

Le travail de Guillaume Couffignal comme paysage mental. Les sculptures comme images oubliées d'un monde où la trace précède toujours la présence. Comme dans l'art du raku, la poterie ancestrale japonaise où l'accident de cuisson et la patine d'usage - wabi et sabi - témoignent d'une intime géographie cosmogonique. Souvenir omniprésent de la couleur, et de l'odeur, de la terre - banco, matériau noble qui en Afrique sert à ériger cases, maisons, palais et mosquées. Depuis toujours et jusqu'au marges de la route des caravanes, aux confins des grands empires musulmans du moyen age ouest-africain. La terre, la couleur du Sahel. Variations infinie d'ocres : du rouge de la latérite au blanc du kaolin. De la sécheresse aux pluies tropicales.

L'édition de tête comporte 30 exemplaires signés et numérotés par l'artiste.

Chacun est accompagné d'un Bronze matière original.

Prix : 180 euros

Tirage de tête épuisés

ISBN : 978-284-446-3-159

© 2019 Area   39 rue Volta, 75003, Paris

mercredi au samedi 14-19h

Accès libre

 

  • Facebook Clean
  • Blanc Icône Instagram

Contact

Galerie: 01 42 22 29 02

Bureau: 01 45 23 31 52